L’immeuble Yacoubian de Alaa El Aswany

C’est la chronique des habitants d’un immeuble et à travers elle, celle d’un quartier d’une grande ville, Le Caire, en Egypte contemporaine. On pense, comme le suggère l’éditeur, à Naguib Mahfouz et à son  » Impasse des deux palais » ( voir mon compte rendu de mars 2018); sauf que ce roman-ci fait état de problèmes actuels auxquels sont confrontés les Egyptiens..Le narrateur porte sur ses personnages un regard plein d’empathie et c’est sans doute ce mariage harmonieux du ton et de la critique qui a engendré le succès phénoménal du livre: 2000000 d’exemplaires en ont été vendus dont 350000 en France.
Donc, les problèmes des habitants de l’immeuble Yacoubian:
Lire la suite de mon étude →

L’homme du lac de Arnaldur Indridason

L’action se déroule en Islande, menée par le commissaire Erlendur, aidé de ses adjoints Sigurdur Oli et Elinborg dans cette enquête; ce qui la motive étant que, le niveau du lac de Kleifarvatn a baissé et qu’une hydrologue a découvert un squelette humain enfoui dans la boue. Il porte un large trou dans la boite crânienne et est attaché à un vieil émetteur radio. Les analyses montrent que cet homme est mort entre 1960 et 1975, aussi les enquêteurs se mettent-ils à la recherche d’individus de sexe masculin ayant disparu du pays durant cette période.
Parallèlement à cette enquête, un autre récit se déroule, celui concernant Thomas.
Un retour en arrière nous montre Thomas, jeune socialiste convaincu et actif, bardé d’idéaux marxistes, envoyé par son parti à Leipzig, en Allemagne de l’est pour y faire des études d’ingénieur. Cela se passe juste après la seconde guerre mondiale et la R.D.A n’a pas encore entrepris la reconstruction de pays. Les étudiants vivent dans des conditions précaires, voire misérables mais l’université est excellente. Thomas rejoint à Leipzig d’autres étudiants islandais, envoyés comme lui par le Parti. Comme chacun d’eux, il a un tuteur allemand; le sien se nomme Lothar. Très vite Thomas fait la connaissance d’Illona dont il tombe amoureux.

Lire la suite de mon étude →

Sang impur de Hugo Hamilton

Le narrateur est un enfant. Il raconte sa vie, en Irlande au sein de sa famille. Tout est vu avec une certaine naïveté enfantine qui ne fait que souligner les contradictions et les injustices de la société des adultes. Hugo ( il porte le même prénom que l’auteur car le roman est autobiographique) a des frères et sœurs, d’ailleurs la famille ne cesse de s’agrandir. Le malheur, pour ces enfants, est que leur mère est allemande et leur père un nationaliste irlandais; si bien que les enfants parlent Allemand et Irlandais mais tout ce qui est anglais est interdit chez eux. Leur père ne badine pas avec cette interdiction si bien que les enfants n’ont pas d’amis; en effet, la plupart des Irlandais parlent anglais, assez peu pratiquent le Gaëlique.D’autre part, les autres enfants les traitent de nazis et leur font subir des sévices ce qui tend à les marginaliser encore davantage.

Lire la suite de mon étude →