Gatsby le Magnifique de F. Scott Fitzgerald

L’action se déroule aux États-Unis, dans une banlieue chic de New-York, West Egg, sur le détroit de Long Island. Ces indications géographiques précises qui tendent à ancrer le récit dans le réel nous sont données par Nick Carraway; c’est lui le narrateur et la proximité de sa maison avec celle de Gatsby va en faire un témoin privilégié de l’action.
Daisy est la cousine de Nick et elle est mariée à Tom dont la famille est fabuleusement riche. C’est un homme agressif et condescendant. Daisy est, d’après Nick, ravissante mais assez blasée et snob.
Si Nick ne connaît pas encore Gatsby, on lui en parle:  » Vous devez connaître Gatsby « , lui dit Miss Baker et, plus loin, une dénommée Catherine : « Il y a un mois, j’ai été là-bas pour une soirée. Chez un homme qui s’appelle Gatsby. Vous connaissez? »


Personne ne le connaît, alors on invente: certains pensent qu’il est cousin ou neveu du Kaiser Guillaume II, d’autres le soupçonnent d’être un assassin ou d’avoir été un espion.
Il semble être fabuleusement riche car il donne des fêtes somptueuses dans une grande maison aux 20 hectares de pelouse, sans parler de sa piscine de marbre et de sa plage privée. Des foules de gens participent à ces fêtes sans connaître Gatsby. On y boit beaucoup, champagne et whisky coulent à flots. Nick va se lier d’amitié avec son voisin de sorte qu’il pourra dresser la liste de tous ceux  » qui acceptaient l’hospitalité de Gatsby et lui offraient en contrepartie le subtil hommage d’ignorer tout de lui. »
Gatsby vit dans le luxe, il possède une voiture superbe mais il a de drôles d’amis comme celui qui a truqué les championnats de base-ball de 1919.
Un retour en arrière opéré par Miss Baker apprend à Nick que Daisy a connu un officier en 1917. Ils paraissaient amoureux mais finalement Daisy a épousé Tom qui lui avait offert un collier de perles estimé à 350.000 dollars.
En fait Gatsby a acheté cette maison à cause de sa proximité avec celle de Daisy. C’est lui, l’ancien jeune officier amoureux et il veut la reconquérir. Ces fêtes fabuleuses, il les donne pour éblouir Daisy et il compte sur Nick pour le mettre en rapport avec elle.
Puis les événements vont se précipiter et je ne résumerai pas les péripéties suivantes pour ne pas déflorer un récit que je vous engage à lire. Je suis loin d’avoir fait le tour des richesses de ce petit livre mais pour vous en faire apprécier le style, lisons ensemble la presque fin:

 » Et pendant que j’étais assis là, rêvant à cet ancien monde inconnu, j’ai pensé à Gatsby, à ce qu’il avait dû éprouver en apercevant pour la première fois la petite lumière verte à la pointe de la jetée de Daisy. Il venait de parcourir un long chemin jusqu’à cette pelouse bleue et son rêve avait dû lui sembler si réel qu’il ne pouvait plus manquer de l’atteindre.
Il ne savait pas que ce rêve était déjà derrière lui, perdu dans cette obscurité d’au-delà de la ville… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*