L’homme du lac de Arnaldur Indridason

L’action se déroule en Islande, menée par le commissaire Erlendur, aidé de ses adjoints Sigurdur Oli et Elinborg dans cette enquête; ce qui la motive étant que, le niveau du lac de Kleifarvatn a baissé et qu’une hydrologue a découvert un squelette humain enfoui dans la boue. Il porte un large trou dans la boite crânienne et est attaché à un vieil émetteur radio. Les analyses montrent que cet homme est mort entre 1960 et 1975, aussi les enquêteurs se mettent-ils à la recherche d’individus de sexe masculin ayant disparu du pays durant cette période.
Parallèlement à cette enquête, un autre récit se déroule, celui concernant Thomas.
Un retour en arrière nous montre Thomas, jeune socialiste convaincu et actif, bardé d’idéaux marxistes, envoyé par son parti à Leipzig, en Allemagne de l’est pour y faire des études d’ingénieur. Cela se passe juste après la seconde guerre mondiale et la R.D.A n’a pas encore entrepris la reconstruction de pays. Les étudiants vivent dans des conditions précaires, voire misérables mais l’université est excellente. Thomas rejoint à Leipzig d’autres étudiants islandais, envoyés comme lui par le Parti. Comme chacun d’eux, il a un tuteur allemand; le sien se nomme Lothar. Très vite Thomas fait la connaissance d’Illona dont il tombe amoureux.

Lire la suite de mon étude →