Le village évanoui de Bernard Quiriny

Ce roman de Bernard Quiriny, paru en 2014, induit un effet de double lecture provoqué par le double jeu de l’auteur, qui, par le biais d’un narrateur très ironique, parle à la fois du nouveau monde et de l’ancien monde, de l’invraisemblable à partir du vraisemblable.
C’est ainsi que le récit s’ancre dans la réalité par tout un faisceau de précisions:
les événements se déroulent à Châtillon en Bierre et son histoire est aussi précisément décrite que sa géographie et que le sont ses ressources. Le narrateur nous donne la date à laquelle les bizarreries ont commencé: dans la nuit du 14 au 15 septembre 2012.
Les premiers protagonistes sont nommés, de même que leur métier, leurs horaires.
Jusque là, tout concourt à donner l’impression d’un roman réaliste…sauf que:
devant la persistance des bizarreries les habitants échafaudent des hypothèses: s’agit-il d’un sortilège? D’une blague? D’une épidémie? D’un mal mystérieux? La zone est-elle maudite? En effet le problème est d’importance.

Lire la suite de mon étude →